Cette année, la photo scolaire et masque fait beaucoup parler. Le port du masque complique les choses. En classe, en fonction des niveaux, les enfants le portent ou non. Par exemple, les enfants des classes de maternelle et d’élémentaire ne le portent pas. Dans cette classe seuls les adultes doivent le porter.
En revanche, au collège et au lycée, les écoliers le portent toute la journée, y compris dans les transports scolaires. Bien souvent cela leur fait une amplitude de 10 heures avec le masque sur le visage. Leur seul moment de détente est au self où ils sont évidemment autorisés à le retirer pour manger.

Donc, cette situation inquiète de nombreux directeurs d’école en rapport avec la photo scolaire et masque. Celle-ci est une véritable tradition. Une année sans photo scolaire n’est pas envisageable.

Suggestion de photo scolaire de groupe

Adaptation entre photo scolaire et masque

Pour cela, il suffit de s’adapter.

En élémentaire, la photo de groupe sans masque est possible. Je la fait de préférence dehors. Si la météo n’est pas au rendez-vous, je l’organise à l’intérieur. L’équipe enseignante peut retirer le masque au dernier moment avant d’appuyer sur le déclencheur. Je veille à ce que personne n’ai le flash dans les yeux.
Pour les enseignants, nous allons quelques secondes à l’extérieur ( c’est plus joli ). Je prend chaque adulte individuellement sans masque. Puis je rassemble chaque portrait sur un trombinoscope pour réaliser une photo de l’équipe enseignante.

Au collège et au lycée, je photographie chaque élève individuellement. Puis je place chaque portrait sur une trombinoscope de classe.

Suggestion de photo de classe au collège

Bien entendu, tout cela me demande plus de travail. Mais le prix au final reste le même.

Je suis là pour la photo scoalire masquée

Si votre photo de classe n’est pas encore faite, contactez moi en remplissant le formulaire ci-dessous.
Pendant le confinement, nous étions tous d’avis qu’il faut faire marcher le commerce local. Je suis proche de vous, de votre école. Et toujours très heureux de me rendre dans votre école de la région de Rennes-Montfort. Enfin, je remercie toutes les écoles qui me font confiance pour leur accueil chaleureux. A vous tous merci de jouer la carte de la proximité.

Voir aussi : Catalogue de prestation, Photo scolaire, Portfolio

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message


C’est le tour de France. A cette occasion, l’éducation nationale met en place la semaine du vélo à l’école du 14 au 20 septembre.

Les établissements scolaires situés sur le parcours du Tour de France et les écoles qui le souhaitent sont invités à développer des projets pédagogiques sur le thème du vélo.

Le vélo à l’école.

Le Tour de France est l’occasion de promouvoir la pratique du véloen tant que vecteur d’acquisition de connaissances et de compétences motrices, physiques, culturelles, civiques ou sociales”. C’est ce qu’on peut lire sur le site du ministère.
D’ailleurs, la “fédération française de cyclisme” a même signé une convention pour proposer des cycles aux écoles “Savoir rouler à vélo“.
C’est l’occasion aussi de sensibiliser enfants et parents à la pratique d’une activité sportive dans un objectif de bien être et de santé.
Le tour de France en période scolaire est aussi une excellente opportunité pour travailler en classe sur les notions de géographie. Mais aussi sur des notions de sciences et de mathématiques. Par exemple la durée, la puissance, l’énergie….

Alors, pourquoi ne pas utiliser le thème du vélo à l’école ou du” tour de France” pour animer vos photos scolaires ?

Je suis à votre disposition pour en parler et réserver une date.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Le ministère de l’éducation nationale se veut rassurant pour la rentrée scolaire . Dans un contexte sanitaire particulier, les experts parient sur un retour du covid-19 à l’automne. Le protocole de rentrée scolaire s’inscrit dans un “cadre sanitaire normal“.
Pourtant, l’éducation nationale prend des mesures de précaution. Ceci pour se préparer en cas “d’une circulation active du virus“. Doit-on y voir une certaine contradiction ?

Les écoles reçoivent une circulaire du gouvernement qui présente deux plans d’actions. Le premier dans le cas d’une “circulation active et localisée du virus“. Cela oblige les écoles à mettre en place un “protocole sanitaire strict”. Le deuxième, une “circulation très active du virus entraînant une fermeture de certaines écoles“.

Ainsi, le gouvernement souhaite un “taux maximal de présentiel” devant les élèves. Mais il admet que l’organisation peut différer en fonction des niveaux et des établissements scolaires.
En règle général, le protocole de rentrée scolaire 2020 introduit un assouplissement des règles. Celles-ci sont allégées par rapport “à la distanciation et à la limitation du brassage entre classes/groupes. Elles n’entraine pas de limitation des capacités d’accueil”.

L’objectif du cadre enseignant doit être de “de recréer un lien social entre les élèves entre eux et les élèves et les enseignants“. Mais aussi “d’offrir aux élèves un cadre bienveillant“. Et enfin “d’offrir un accompagnement adapté à chaque élève“.

Quel programme à la rentrée scolaire?

La priorité à la rentrée scolaire est donnée à l’enseignement des mathématiques et du Français. Tout ça pour permettre la consolidation ou la révisions des acquis.
Pour cela, en élémentaire et particulièrement en CP, l’éducation nationale préconise de faire passer des évaluations dès la rentrée scolaire.
Cependant, de nombreux professeurs n’y sont pas très favorables. En effet, ces évaluations prennent énormément de temps sur le programme scolaire. Mais surtout, elles placent d’emblée les élèves en situation de stress, voir même d’échec.
Au collège, la priorité des professeurs est “d’identifier les besoins des élèves“. Mais aussi “d’aborder sans délais les compétences qui n’auraient pas été suffisamment acquises ou suffisamment travaillées du fait du confinement“. Ainsi, “l’observation fine des acquis des élèves est, cette année, particulièrement importante” souligne l’inspection académique.

Voir aussi “Protocole de rentrée 2020” et “Photo scolaire”