Cet article a pour but de vous faire permettre d’avoir des photos réussies en employant un langage simple et une « procédure » facile à suivre, à l’exemple d’une recette. Vous pourrez l’imprimer gratuitement en cliquant sur le lien situé en bas de page et le relire régulièrement jusqu’à le connaître par cœur et pouvoir vous en passer lorsque vous sortirez votre appareil photo.

Bien entendu, pour des photos réussies la technique ne suffit pas toujours. Il faut  y ajouter un oeil d’artiste et un excellent rapport relationnel avec votre modèle si il s’agit d’une photo de portrait. Pour la photographie de bébé, de sport ou d’autres styles, il faudra y ajouter beaucoup d’autres paramètres que je ne vais pas décrire dans cet article basique.

Il vous faudra aussi connaître un minimum votre appareil photo pour y effectuer les réglages que je vais vous conseiller. Chaque marque est différente, donc je ne détaillerai pas ici la manipulation pour chacune d’elles. Je suis à votre disposition pour vous aider quelques minutes gratuitement au studio, ou en vous recevant dans le cadre d’un cours photo personnalisé.

1.Posez-vous toujours cette question: dans quel environnement vais-je prendre ma photo ?

Quelle est la lumière ambiante ?

  • plutôt jaune ou blanche ?
  • La lumière est-elle celle du soleil , filtrée par les nuages ou non ?,
  • ou est-elle celle des ampoules de la maison, ou les néons des magasins ?
  • Est-ce la lumière de mon flash?

Réglez la balance des blancs, appelée « WB » dans votre appareil photoVoir fiche technique sur mon site: « Réglage de la température de couleurs ».

2.Demandez-vous: vais-je photographier un paysage ou un portrait ?

Choisissez quel « focale de votre objectif » utiliser:

  • Pour un portrait positionnez le curseur de votre objectif sur 50 ou 100 ( mm )
  • Pour un paysage, positionnez le curseur de votre objectif sur 25 ( mm )
  • Placez-vous par rapport à votre sujet en fonction du réglage que vous avez choisi

3.Réglez la sensibilité de votre appareil:

  • Utilisez une sensibilité de 400 ISOS pour le temps couvert et sombre en extérieur ou les photos en intérieur
  • Utilisez une sensibilité de 200 ISOS pour les photos en extérieur

4.Choisissez les zones de flou que vous souhaitez obtenir sur votre photo grâce à l’ouverture du diaphragme

  • Placez cette molette sur AV ( priorité ouverture: c’est l’ouverture du diaphragme qui vous donnera les effets de flou en fonction du style de photo que vous faites ( portrait ou paysage ). L’appareil photo choisira lui-même la bonne « vitesse-d’ouverture« . Pour plus de précision lisez la fiche technique sur mon site: « Couple Vitesse-Ouverture, Diaphragme,  Zone de mise au point Netteté )
  • Pour prendre en photo un paysage réglez choisissez un grand chiffre F8 par exemple. De cette façon, toute la photo sera nette.
  • Pour prendre en photo un portrait:
    • Si vous voulez un joli fond flou derrière le portrait de votre modèle, choisissez un petit chiffre comme F/2.5 ou F/4 et placez-vous à 2 mètres de lui. Veillez à ce que l’arrière plan, derrière son visage soit éloigné d’au moins 2 mètres.
    • Ne placez pas la source de lumière face à ses yeux mais sur le côté devant ou derrière lui.

Pour plus de renseignement sur les réglages Ouverture du diaphragme, Vitesse, Sensibilité ISO, reportez-vous à la fiche « Réglage du Triangle d’exposition. »et « Couple Vitesse-Ouverture »

5.Effectuez le cadrage de votre photo

Demandez-vous: quel est le sujet principal de ma photo ?

  • Un visage
  • Un bâtiment dans un paysage
  • Un arbre dans un paysage
  • Le ciel
  • La ligne d’horizon…

Placez-le sur l’un des points verts imaginaires de l’écran ou du viseur. Vous pouvez aussi, pour vous aider, afficher cette grille sur votre écran en accédants aux paramètres de votre appareil photo.

6.Prenez la photo

Vérifiez que le boutons situé sur votre objectif est bien en position « AF » et non « MF »

Le déclenchement doit se faire en 2 fois:

  1. Appuyez à mi-course sur le déclencheur et laissez la mise au point se faire automatiquement.
  2. Appuyez sur le déclencheur à fond.

Bonnes photos à vous !

Frédéric Verrier Photographe – www.fredericverrier.fr

Téléchargez gratuitement le PDF de cette fiche technique en cliquant ici : Recette-Pour-Une-Photo-Réussie-Studio-VERRIER-Montfort-Sur-Meu-Photographie-WWW-fredericverrier

Départ en vacances, nouveau matériel: faites moi procéder gratuitement à un réglages appareil photo.

Appareil photo Verrier
Appareil photo reflex

Vous êtes nombreux à me confier le développement de vos photos de voyage.
Mais des photos souvent floues ou trop sombres sont décevantes. Parfois aussi la couleur ne correspond pas à la réalité. Egalement, des photos prises de nuit sont difficiles à réussir et l’ajout de flash sur-expose la photo et donne des visages fantomatiques.

Malgré tout, beaucoup ignorent que régler leur appareil photo avant de partir en vacances suffit souvent à améliorer la qualité de leur photos.
De plus, beaucoup hésitent à se rendre chez un photographe professionnel par peur de le déranger. Mais aussi de payer une somme d’argent élevée juste pour pousser la porte d’un professionnel.

Réglages appareil photo au studio.

Vous n’avez pas envie de lire le mode d’emploi de votre appareil photo, et je vous comprend. Les fonctions de votre matériel vous semble bien compliquées et vous ne trouvez personne qui puisse vous dépanner gentiment.
Je vous propose donc de passer au studio de Montfort-sur-Meu, en face de la poste, pour que je procède gratuitement à quelques réglages de votre appareil photo et vous donne quelques suggestions supplémentaires d’utilisation.

Vous verriez comme le résultat est surprenant !

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Je participe mardi 5 février au forum des métiers organisé par le collège « Evariste Galois » à Montauban-de-Bretagne (35).

    A l’attention de toutes celles et ceux qui souhaitent s’orienter dans le métier de photographe, en pensant aussi aux collégiens et collégiennes qui recherchent un maître de stage pendant leur année de troisième, j’ai préparé le « mémo » ci-dessous, téléchargeable en format PDF ( gratuitement, bien entendu ).

    1 ère partie: description du métier de photographe

    – Description de mon entreprise:

    • 1 ouvrier / dirigeant
    • Depuis 2009 = 10 ans
    • Activité: photographie de portrait, studio photo: identités, portraits, groupes, événementiel, cours/formations photos, photos scolaires
    • Secteur d‘activité géographique: local ( Montfort-Sur-Meu, Saint-Méen-Le-Grand, Montauban-de-Bretagne ) et régional ( Rennes, Fougères, Saint-Malo, Dinan ) départements 22, 35, 56
    Photographe Bretagne

    – Le métier de photographe

    Le photographe portraitiste travaille en semaine, souvent de 9h à 19h. Il doit aussi être disponible quand les gens le souhaitent, le week-end, les jours fériés et parfois aussi la nuit.

    Le photographe portraitiste réalise la prise de vues ( les photos ) des gens individuellement ou en groupe, des particuliers ou des professionnels, en studio, à l‘extérieur, à domicile ou dans les entreprises ou écoles.

    Souvent, Il faut commencer par répondre aux demandes par téléphone, par mail ou à l‘accueil au studio. Pour cela il faut bien comprendre de quel style de photo ont besoin les clients.

    Ensuite, on propose de prendre en photo dans le lieu le plus adapté à la prise de vues et on définit le tarif le plus adapté. Le photographe et le client conviennent d‘un rendez-vous et celui-ci est enregistré sur un agenda en ligne pour être consultable à tous moments et n‘importe quand.

    Prise de vues au studio

    Lorsque le moment de la prise de vues est arrivé, le photographe prépare son matériel. Il choisit quel appareil photo il va utiliser en fonction du style de photos demandé. Si c‘est le portrait d‘une personne seule, un bébé, enfant, adulte, ou un groupe, ou des photos pour représenter la personne dans le cadre de son travail, ou une pièce d‘identité, ou pour un mariage.
    Il faut aussi choisir les bons objectifs à mettre sur le boîtier ( l‘appareil photo ). Mais aussi les éclairages qui vont être utilisés, en fonction de l‘endroit où les photos seront prises et du nombre de personnes présentes.

    Puis, pendant la prise de vues, le photographe portraitiste doit savoir mettre à l‘aise les gens qu‘il photographie. Egalement, il les faire sourire sans qu‘ils s‘en rendent compte, et savoir les placer pour mettre en valeur leur physique. Le photographe doit savoir deviner si les gens sont stressés et savoir les détendre. Et aussi deviner quels détails de leur physiques il faudra mettre en valeur, mais sans le demander à la personne. Il doit faire preuve de gentillesse, d‘empathie, de considération.

    Après la prise de vues, il doit expliquer au client comment il va regarder et choisir ses photos. Le photographe explique les différents tarifs en fonction des supports sur lesquels le client pourra utiliser ses portraits. Ça peut être en format numérique, développé sur papier ou sur supports à accrocher. Il doit expliquer comment le client pourra commander ses photos.

    Traitement des photos

    Le photographe peut soit développer lui-même les photos sur ses propres machines. Mais aussi il peut demander à une entreprise spécialisée de les développer pour lui. Dans ce dernier cas, il faut connaître les entreprises à qui il peut faire confiance pour obtenir un résultat de qualité. Donc il faut comparer les tarifs de ces entreprises pour savoir laquelle lui proposera les meilleurs tarifs avec les meilleurs services ( rapidité, qualité, conseils, services après-vente ).

    Après la prise de vues, le photographe doit procéder au ʺpost-traitementʺ.  C‘est-à-dire qu‘il doit reprendre chaque photo au moyen d‘un logiciel informatique et vérifier le niveau des lumières, des couleurs, les cadrages. Il choisit les meilleures poses et supprime toutes les autres qui présentent des défauts. Par exemple, ça peut être des yeux fermés, ou des mimiques disgracieuses. Ces photos sont appelées des ʺdéchetsʺ. Ensuite il enregistre les bonnes photos en les convertissant dans un format numérique que son client pourra utiliser ( JPEG ). Cette étape est souvent aussi longue que celle de la prise de vues.

    Certains clients viennent sans rendez-vous pour des photos d‘identité. Dans ce cas, le photographe utilise un appareil photo spécifique, des réglages de lumière particuliers. Par ailleurs le portrait de son client est traité par un logiciel agréé par l‘état pour que le portrait corresponde exactement aux normes imposées par la loi.

    Studio Photographe Bretagne

    – Les modalités d‘exercice

    Le portraitiste travaille en studio, à l‘extérieur, au domicile de ses clients, dans les entreprises ou les écoles. Il doit pouvoir se déplacer plus ou moins loin.

    Il peut travailler seul, ou être aidé de ses assistants. Ceux-ci  vont préparer le studio ou la mise en scène, maquiller les gens qui vont être photographiés, déballer ou ranger le matériel, préparer le matériel.

    Mais le photographe peut aussi être à son compte ( il est chef de son entreprise ). Dans ce cas,  il faut souvent attendre 3 à 4 ans avant qu‘il commence à se verser un vrai salaire et se faire une clientèle qui le connaisse.
    En général, le salaire d‘un photographe indépendant ( à son compte ) est d‘environ 1200 € par mois. Parfois cela peut être moins ou beaucoup plus en fonction de la façon dont il développe son entreprise.

    Le photographe utilise plus rarement des appareils photos argentiques ( avec des pellicules ). Aujourd’hui il travaille avec des appareils photos numériques, des ordinateurs et manipule beaucoup les logiciels informatiques photographiques. Il passe beaucoup de temps sur son ordinateur. Généralement, pour un photographe indépendant, il passe 1 tiers de son temps en studio ou prise de vues pour 2 tiers sur supports informatiques.

    Relationnel

    La communication orale est très importante dans le métier de photographe. La physionomie du photographe, le ton de sa voix et ses paroles doivent mettre à l‘aise le client. Le photographe doit savoir parler et mettre à l‘aise tout le monde en quelques secondes. Ce peut être les bébés, les enfants, les adultes et les personnes âgées ou tout un groupe de plusieurs dizaines de personnes à la fois. Par conséquent il faut aimer les gens, aimer parler en public sans avoir peur. Mais aussi savoir toucher les gens en les mettant à l‘aise pour les placer dans la bonne position.

    Ces qualités humaines doivent être associées aux qualités techniques. Donc il faut aussi savoir utiliser parfaitement l‘appareil photos, les réglages de lumière et couleur, les ouvertures du diaphragme et ses vitesses d‘obturation pour obtenir le résultat désiré. L‘improvisation n‘a pas sa place dans ce métier.  Tout est très ʺréglementéʺ et protocolé ( suivre un processus de réalisation pour obtenir le niveau de qualité d‘un photographe professionnel ).

    2 ème partie: lien entre le métier de photographe et les études / choix d‘orientation / qualités personnelles.

    • Etudes: Pour devenir photographe, quelle que soit la branche choisie ( Photographe sportif, reporter, culinaire, animalier, paysager, mode, architecture, journaliste … ) il faut au minimum un BEP photographe. On peut poursuivre avec un BAC pro puis un BTS.
    • Il est possible d‘être autodidacte mais il faut pratiquer de façon très intensive la photographie et se faire connaître dans des réseaux associatifs ou professionnels pour maîtriser parfaitement tous les domaines de la prise de vues et la ʺchaîne de traitementsʺ. ( Prise de vues, post-traitement, livraisons des photos )
    • Choix d‘orientation: Beaucoup associent au métier de photographe exclusivement le secteur du portrait. Pourtant, ce secteur est plus ou moins sinistré. Il faut absolument penser à s‘orienter dans d‘autres domaines tout aussi passionnants: Photographe sportif, reporter, culinaire, animalier, paysagers, mode, architecture, journaliste … Ces secteurs de la photographie demandent moins d‘aptitudes au niveau relationnel et permettent souvent plus de souplesse .
    Portrait Studio Verrier

    Qualités personnelles:

    Le photographe portraitiste doit savoir expliquer avec beaucoup de patience les mêmes choses et répéter des consignes. Aussi il doit s‘assurer qu‘il est bien compris, toujours avec douceur et parfois un peu de fermeté, sans jamais être agressif ou impoli. En fait, il ne doit jamais laisser penser aux gens qu‘il est triste, malheureux, fatigué ou agacé. Il doit être toujours de bonne humeur pour que sa bonne humeur soit contagieuse et aide les personnes qu‘il photographie à être souriantes et détendues.

    En plus, Il doit être très rigoureux pour respecter les normes de prises de vues: réglages des lumières, du boîtier ( vitesses et ouvertures … ).

    Enfin, il faut aimer la station debout, savoir travailler dans le bruit, les situations stressantes sans perdre son sang-froid ou ses moyens.

    Artiste

    Un excellent photographe doit avoir, en plus des connaissances techniques et relationnelles une vraie personnalité artistique. Son interprétation de la vie et sa philosophie doit se discerner, ou se voir dans ses photographie. C‘est un artiste dans d‘autres domaines, comme le dessin, le cuisine, la musique, l‘écriture et c‘est à cela qu‘on reconnaît l‘artiste photographe. Mais il doit très souvent savoir faire passer avant tout les désirs de ses clients avant son propre regard artistique.

    Il existe quantités de photographes qui sont parfaits techniquement mais dont il manque l‘âme d‘artiste qui fera de ses photos de vraies chefs-d‘oeuvres. Cet „oeil“ d‘artiste ne s‘apprend pas à l‘école, même après des années passées en fac des beaux-arts. L‘excellent photographe sait observer, ressentir de l‘émotion et retranscrire cette émotion en photographie. C‘est donc précisément ce talent d‘artiste qui lui permettront de se différencier de ses confrères et lui permettront de tracer sa carrière de photographe.

    Devenir Photographe : formation nécessaire

    La profession de photographe est ouverte aux autodidactes ayant fait leurs preuves.

    Toutefois, mieux vaut avoir suivi une formation appropriée pour connaître les aspects théoriques et pratiques du métier. Plusieurs voies de professionnalisation existent :

    • Le BTS photographie n’est ouvert qu’aux bacheliers de la section S ;
    • Le Bac pro photographie remplace depuis 2012 le CAP photographie et permet à des élèves de 3e de se former en 3 ans ;
    • Les écoles nationales de photographie sont très sélectives et offrent des formations de 3 ans après une entrée sur concours à Bac+2 ;
    • Les universités proposent des masters pro arts avec mention photographie. L’université Paris-VIII propose une MST photographie et multimédias parmi les plus réputées ;
    • Les écoles privées délivrent également des diplômes en photographie, mais tous ne sont pas homologués
    • Pour obtenir un poste salarié fixe, les candidats doivent souvent prouver leurs compétences en matière de photographie. Leurs books peuvent ainsi se révéler décisifs et primer sur leur formation.

    Cliquez ci-dessous pour télécharger gratuitement ce document en fomat PDF
    Forum_des_métiers_Photographe-Par-Frédéric-Verrier