La qualité de votre photo dépend grandement de la maîtrise du triangle d’exposition. La modification d’un des 3 paramètres ci-dessous modifie le réglage des 2 autres.

Le bruit c’est ce qui correspond au « grain » qu’on trouve sur les anciennes photos argentiques. Quand ces dernières sont réalisées dans des conditions de faible luminosité, il y a du grain qui apparaît. Il en va de même pour les photos numériques. Mais dans ce cas on appelle cela « le bruit ». Vous le diminuez en abaissant la sensibilité ISO de votre appareil. Plus vous abaissez la sensibilité, plus il faut de la lumière pour réaliser la photo. Au contraire, plus vous augmentez la sensibilité, plus vous pouvez réaliser la photo dans des conditions de faible luminosité.
Dans ce dernier cas, vous aurez un « flou de bougé » si votre sujet bouge ou que vous-même bougez en appuyant sur le déclencheur.

Eviter le flou de bougé

Pour éviter le flou de bougé, il faut augmenter la vitesse d’ouverture du diaphragme. Pour cela, il faut réaliser votre photo dans des condition de forte luminosité. Sinon, il faut réduire la « vitesse d’ouverture ». Mais pour éviter le flou de bougé, vous devez donc augmenter la sensibilité ISO.

L’ouverture du diaphragme vous permet d’agir sur la « profondeur de champ. » Ce qui est indispensable pour obtenir un arrière plan flou sur des photos de portrait. Comme par exemple régler votre ouverture sur F4,5.
Ou alors un paysage bien net. Dans ce dernier cas, il vous faut régler votre ouverture sur F22 par exemple.

Mais l’ouverture F22 va laisser passer peu de lumière. Donc vous devrez réaliser la photo dans de très bonnes conditions de luminosité. Ou alors, utilisez un pied pour stabiliser l’appareil photo. A l’inverse, plus vous ouvrirez grand votre diaphragme (F4 ou F2 ) , plus vous laisserez entrer la lumière. Mais vous aurez une très faible profondeur de champ.

Triangle d'exposition
Triangle d’exposition

Triangle d’exposition fichier téléchargeable gratuitement